Les poupées "O. dans la lune" ne sont plus fabriquées. Les dernières en stock sont vendues à la demande. Je peux toujours vous en faire une particulière si vous le voulez, il suffit de me contacter par email.

Ce blog relate mon parcours professionnel et personnel vers un développement spirituel particulier. Restez connectés !

Enfin quelque chose !

C'est assez difficile d'expliquer le silence sur ce blog... La fin d'année et ses multiples engagements de fin d'année, certainement, y est pour quelque chose. La mort de mes deux grands parents à un mois d'intervalle (pas la peine de vous confondre en condoléances, ils étaient vraiment très très prêts pour ça, et nous aussi…), n'est pas à négliger. Un peu de lassitude, de fatigue, quoi d'autre ?

Des projets nouveaux, si. Des projets qui me prennent pas mal d'énergie créatrice, il ne reste plus grand chose à mettre sous le pied de la machine à coudre, c'est certain. Je vous en parlerai plus à fond quand les choses se concrétiseront, normalement à l'automne prochain.



Et donc aujourd'hui, j'ai cru que je ne la toucherai pas, ma machine. Parce que je m'étais justement dit : allez ! aujourd'hui on y retourne ! et que je me connais bien, dans ces cas-là il y a toujours un milliard de choses impromptues qui se dressent entre moi et la réalisation de mon projet. Ça n'a pas loupé, il fallait faire du rangement et du ménage, c'était indispensable, et changer des draps, bah bah bah… Je souriais un peu en pensant à ma détermination minée par le "tant à faire".

Et puis, et puis, comme d'habitude aussi, je me suis trouvé d'autres envies passagères : tiens ! cet album des photos de mon bilou entre 0 et 1 an. Les deux grands ont le leur depuis belle lurette, les photos ont été chargées sur le site depuis longtemps aussi, reste à le mettre en page, ce n'est pas si difficile, et je serai tellement contente de l'avoir fait après… À nouveau du délai entre la machine et moi.


Mais finalement ce dimanche était plein d'heures libres. Ce n'est pas toujours le cas, même quand je n'ai pas les enfants comme aujourd'hui. Il y a des dimanches où on se demande où sont passées les heures qu'on avait à soi. Mais là, non. Il y avait encore du temps une fois expédiés le ménage et l'album photo, et j'ai remonté mes manches !


Alors évidemment ce n'est pas des poupées, ça serait trop beau. ce n'est même pas de la garde-robe, pourtant j'ai un peu de stock à recoudre après mon dernier marché. C'est du racommodage. Pas tant glop, hein ?

J'ai essayé pas mal de trucs en matière de racommodage de pantalons de garçons entre 4 et 7 ans. Le dernier truc en date était l'idée de ma copine Sophie : coller purement et simplement les genouillères aux pantalons. Et pour tout dire, le résultat est finalement assez décevant, on en a convenu toutes les deux. Après deux lavages, la colle perd de son efficacité, et tout est à recommencer.


Du coup je vous livre mon truc à moi. C'est plus long, certes, mais ça fait ses preuves, et ça ne nécessite pas de découdre toute la hauteur de la jambe pour placer la pièce…

D'abord je prépare ma pièce : tissu uni ou non, avec appliqué ou non. La partie qui sera sur le pantalon doit être rectangulaire, et suffisamment grand pour couvrir le (ou les… sans commentaire) trou(s).
Avant de poser quoi que ce soit sur le pantalon, je surjette un coup tout le tour de ma pièce. Sans surjeteuse, un surfilage au point zig-zag fait l'affaire.
Puis j'encolle ma pièce sur le dos, et je la fixe sur mon pantalon au fer à repasser.
(en fait, jusque là sensiblement la même démarche que chez Sophie, sauf que ma pière doit être rectangulaire pour bien tenir à la fin).

Enfin, j'enfile la jambe du pantalon dans le bras libre de ma machine et je couds uniquement sur le haut et le bas de la pièce. Elle est maintenue en place, et on se fiche de savoir si elle est fixée sur les côtés ou non. Ça ne se voit pas, ou ça se voit (quand la pièce est très grande, hem), mais ça fait son genre en fait. Et en tout cas ça tient super bien, et ça dure ! Youpi !

Voilà les trois pantalons du jour (je n'avais absolument pas anticipé l'idée de vous en faire un tuto, du coup je n'ai aucune photo des étapes, mais je pense que la description est suffisamment claire, non ?) :


Appliqué d'étoiles sur lin gris surjeté de noir. Je ne crois même pas avoir encollé la pièce avant de l'avoir cousue sur celui-là.


 Appliqué mouton sur tissu uni bleu surjeté jaune, le tout collé avant d'être cousu.


À gauche l'ancienne pièce juste collée. J'ai ajouté deux longueur de couture ce soir pour maintenir l'ensemble, mais ça reste un peu bof. À droite j'ai viré ma pièce collée qui ne tenait pas du tout et j'ai remis une pièce par dessus les mille trous de cette jambe. Les dinos ont la classe !



Bon. C'est pas un retour extra niveau poupées, mais pas non plus un Nième message tout vide : je progresse ?
À la prochaine tout le monde !

2 commentaires:

MuMu a dit…

contente de te revoir par ici !
on a tous des passages plus ou moins à vide à un moment ou a un autre ! peut-être est-ce aussi le mauvais temps...
en tout cas vivement le retour de tes poupettes !

O. dans la lune a dit…

Merci pour ce gentil mot ! Allez, j'essaye de me remotiver un peu ! J'avoue que ma machine commence à me faire des clins d'yeux très aguichants... =^^=